| Royaume de Madagascar, peuplement, dynastie Imerina, us et coutumes | Généalogie | Tous les articles : Culture et Anecdotes |
Maison d' hôtes
Région Itasy
Hébergement Ampefy

Maison d'hôtes
le petit
Manoir Rouge

Chez Patrick


Ampefy
MADAGASCAR
Port.
+261 32 05 260 96

Envoyer un mail

  • location VTT
  • rando trek mada

    Rando Trek Mada
    location VTT
    oriflamme


    Ampefy
    Location VTT, VAE

    location accompagnée
    ou pas avec topos des circuits et GPS
    un départ tous les jours
    contact :
    Patrick 032 05 260 96
    patrick@madatana.com
    skype : patrickmariejulienlheureux


    vous recherchez un circuit moto VTT ou simplement une ballade
    téléchargements
    des circuits
    track et waypoints




    location VAE
    Photos
    Galerie photos, portrait d'une paysanne de Ampefy (copyright manoirrouge.com
    Anakao Antalaha Cap-Est Antsirabé Fort-Dauphin Ihosy Isalo Manakara Mananara Morondava Nosy-Be Ste-Marie Tuléar
    régions
    Photos
    Tuning malgache,malagache
  • animal
  • arbre
  • bateau
  • borne kilométrique
  • coquillage
  • coucher de soleil
  • fleuve
  • portraits
  • maison
  • métier
  • paysage
  • personnage
  • phénomène météo
  • plage
  • route
  • tombeau
  • transport
  • thème

    Du bleu honorifique au blanc péjoratif

    A Madagascar, comme partout dans le monde, les couleurs traduisent une qualité ou un défaut, et c'est en fonction de cela qu'est baptisé un enfant ou appelé un objet, une ville, une montagne...
    Clovis Ralaivola a réalisé une étude sur les couleurs, dont le bleu (manga) et le blanc (fotsy).
    La couleur bleue, dit-il, est en honneur dans l'Ile. Aussi sert-elle à qualifier l'élite, "olomanga" (personnes bleues), ou la belle voix, "manga feo" (voix bleue). "Des pourparlers positifs sont des causeries bleues, "manga ny resaka". Un quartier ou un village exposé au bon vent s'appelle Mangarivotra (vent bleu)”, bel air".
    Cette couleur marque aussi l'habileté ou la force. Et il cite l'exemple du "ombimanga" (bœuf bleu) ou bœuf sauvage, du "diamanga" (enjambée bleue) ou coup de pied, nom d'un combat typiquement malgache. La baguette magique comme les plantes médicinales se traduisent par "hazomanga".
    Des noms propres, masculins ou féminins, en sont aussi colorés, tels Andriamanga, Rakotomanga, Ramangason, Raketamanga, Ravololomanga... Il faut cependant préciser qu'initialement, "manga", dans les noms propres, sert à désigner une personne de teint foncé.
    Par contre, la couleur blanche, "fotsy", est péjorative. Ainsi une personne, dont la voix est désagréable, est dite "fotsy feo"; et la femme qui aime passer son temps chez sa voisine- au lieu de s'occuper de son ménage- est qualifiée de "fotsy varavarana", c'est-à-dire qu'elle a la porte blanche.
    De même, un enfant qui ne suit pas les conseils de ses parents, blanchit les paroles de ceux-ci : "mamotsifotsy". Et les parents que leur enfant n'écoute pas, parlent avec la salive blanche : "fotsy rora miteny". Leur parole est ainsi dite blanche, "fotsy teny".
    On dit aussi de ceux qui se couchent sans manger, qu'ils se couchent à blanc, "mandry fotsy", et qu'ils ont l'intestin blanc, "fotsy tsinay". Pour cette raison, la couleur blanche ne sert pas à composer des noms propres, sauf dans “Rakotofotsy”, de plus en plus rare, et “Rafotsy”, qui sert à désigner une vieille femme quelconque.
    Quant aux noms de quartiers ou de villes, comme Ankadifotsy, Ambohipotsy, Ambatofotsy, Antanifotsy..., ils sont dus à la présence de terre blanche (tany fotsy) ou de roche blanche (vato fotsy).
    Dans un autre domaine, Clovis Ralaivola dissèque quelques mots malgaches.
    Tel "ramatoa" ou madame. Selon lui, ce mot se décompose en "rana", princesse en Indonésie, et "matoa", majeur. Par la chute de "na", le terme est devenu "ramatoa". Ce qui se retrouve dans l'équivalent masculin du mot (monsieur ou andriamatoa) : "andriana" et "matoa", le prince majeur.
    Le mot "rana" est aussi en usage chez les Betsimisaraka dans "ranavavy", pour désigner une femme d'un certain âge. Il entre dans la composition du nom des Reines de Madagascar qui est Ranavalona : "Rana voalohany", princesse sans précédente. D'après Clovis Ralaivola, l'évolution phonétique réduit "voalohany" à "valona", qu'on retrouve également dans le nom d'un souverain: Andriamasinavalona, le premier prince sacré (Andriana masina voalohany). "Valona ne s'expliquerait pas autrement", précise-t-il.
    L'auteur, suivant son idée, dissèque aussi le mot "fanala" qui désigne la gelée blanche. Le mot, dit-il, se décompose en "fana" ou chauffage, cuisson, et en "ala" ou forêt.
    Les feuilles fanées par le passage de la gelée, explique-t-il, semblent cuites. "A l'origine de cette image de brûlure est la formation de "fanala" pour désigner la gelée. De là, l'adjectif "mamanala", qui chauffe la forêt, et qui signifie en fait gelé, glacé".
    Autre mot cité par Clovis Ralaivola dans son étude : "borizano", bourgeois qui "a renié sa signification d'origine pour prendre le pôle opposé".
    Pour lui, en effet, "borizano" est la malgachisation du français bourgeois, devenu populaire en Imerina lorsqu'en 1820, Radama procède à la réorganisation du service militaire qui embrigade la classe des riches ou bourgeois. Puis, "borizano" sert à désigner les non militaires ou civils. Enfin, il sert à appeler les porteurs de filanjana et, à l'heure actuelle, les manœuvres en général.
    Sur le littoral, "borizano" désigne les originaires de l'Imerina et synonyme de "hova".

    Pela Ravalitera

    Collines des Rois
    aigle royal
    Alasora
    Amboatany
    Ambohibato
    Ambohibeloma
    Ambohidrabiby
    Ambohidratrimo
    Ambohijanaka
    Ambohijoky
    Ambohimalaza
    Ambohimanambola
    Ambohimanga
    Ambohiniazy
    Ambohipoloalina
    Ambohitrondrana
    Ambohitrontsy
    Ambohitrosy

    Anosimanjaka
    Antsahadinta
    Babay
    Iharanandriana
    Ilafy
    Imerikasinina
    Imerimanjaka
    Kaloy
    Merimandroso
    Namehana
    Soanangano
    Tsinjoarivo
    Collines Sacrées
    Tombeaux Doany
    Quartiers d'Antananarivo
    Imerinkasina
    Andriamambavola personnage fort célèbre
    Doany Ambohidroa
    Doany Ambatondradama
    Doany Ambohitriniarivo: haut lieu de pélerinage
    Doany Andranoro:elle se noya par amour
    Mananjara Mahitsy
    Rova d'Andriambola
    Ambatomanga
    Ambatoharanana
    Ambatomanoina
    Ambohitrimanjaka
    Ambonivohitra
    Anosivato

    Ambohitahara
    il ne faut jurer de rien

    Andriantany
    le village des Rois

    Ankadimanga
    Ankazomalaza
    Ankosy village fortifié
    Anosisoa tombeau d'Andriambodilova
    Les natifs de Fiakarana sont de teint clair
    Tsiafatampo
    un tombeau stylisé
    Lieux célèbres
    Partenaires
    Location moto
    Hôtels
    Immobilier Location
    Environ d'Antananarivo centre du village Ivato, dans une propriété privée sécurisée, parking, gardien, trés joli jardin, location meublée appartements, studios
    à la semaine, au mois
    Toutes charges comprises
    Association
    Madasso oeuvre à la construction d'une école et d' un dispensaire dans une région isolée du Sud d' Antalaha dans le village d'Ambodirafia
    Peinture Exposition
    Jean Ony artiste de talent qui a toujours refusé de se laisser enfermer dans un style ou de se laisser coller une étiquette
    Sylvain Razafindrainibe l' excellence dans tout son art
    Romain Rakotoarimanana inspiré par les bandes dessinés dés son plus jeune âge

    GALERIE. EXPO.VENTE


    Evénements
    L'Investiture du maire d'Ivato Mr Rakotoarimanana Josefa
    Mariage à Mada Jean Louis et Nicole
    république de madagascar, histoire de madagascar, peuplement de madagascar, association madagascar, hôtel madagascar, location VTT madagascar, madagascar photos, découverte madagascar, RandoTrek vtt madagascar, madagascar hébergement, île madagascar vacances, voyage île madagascar, séjours madagascar, carte madagascar, réserver voyage madagascar, location chambre madagascar, couleur enfants madagascar, vidéos madagascar, location appartements, location studio, échange de maison

    madatana 2016 Haut de page